Plaquette SCBF Télécharger le PDF | Consulter en ligne

Présentation de l'initiative

Pourquoi aider le cinema low budget burkinabé

Le Fonds de soutien Succès Cinéma Burkina Faso est un mécanisme d’aide destiné aux les entrepreneurs locaux, producteurs, exploitants et distributeurs préoccupés par la qualité, mais aussi par le succès donc par la rentabilité des films qu’ils proposent aux spectatrices et spectateurs burkinabè.

L'économie des films low budget d'Afrique francophone est aujourd'hui fragile et précaire, ne permettant ni leur progression qualitative ni la professionnalisation des producteurs. La mise en place d’une aide liée au succès permettra à cette économie de se stabiliser sans être dénaturée et de consolider les fondations d’un secteur du tertiaire à même de trouver son équilibre à terme.

Le système proposé est adossé aux résultats, acquis et contrôlés, des films produits. Les sommes engagées sont plafonnées afin de ne pas être source de déséquilibre et doivent être réinvesties, en totalité et sous contrôle, dans de futures productions. Ainsi ce fonds d’aide automatique est doublement novateur: les montants attribués ne dépendent pas du contenu des films mais de leur succès public; pour autant, ce ne sont pas des prix ou des récompenses, ce sont des bonifications à réinvestir à 100% dans de nouveaux projets.

En mettant à disposition des producteurs burkinabè 300'000 € par an, le Fonds permettra à dix films d’être produits convenablement. Un mécanisme vertueux sera activé et toute la chaîne du cinéma se verra renforcée: techniciens, acteurs, entreprises de location de matériel, distributeurs et exploitants y trouveront leur compte, sous l’impulsion des moteurs que sont les productions.

Dix films burkinabè produits chaque année (contre 3 ou 4 actuellement) devraient, selon nos estimations, toucher environ 500'000 spectateurs en salles au seul Burkina Faso, sans compter les diffusions télévisuelles, les ventes ou location de DVD, les diffusions hors du territoire national ou la mise sur pied de plateformes VOD.

Entreprises privées, mécènes ou collectivités publiques trouveront mille raisons de participer à ce programme mettant au centre de toutes les décisions le public burkinabè et faisant reposer l’ensemble des responsabilités entre les mains de jeunes entrepreneurs burkinabè.

Signalée aux génériques de tous les films inscrits dans le Fonds, toute contribution sera lisible en premier lieu par les principaux concernés: le public burkinabè. D’autre part, pour qui est concerné par la cohérence économique et entrepreneuriale de tout programme cadre, particulièrement dans le domaine culturel, la dimension automatique, la qualité de la chaîne de contrôle et la transparence financière du Fonds sont les garants d'un mécanisme exemplaire

Simple, efficace, lisible et intègre, le Fonds est appelé à s’imposer et à être cité en exemple. Celles et ceux qui le soutiendront pourront en tirer un bénéfice d’image aussi bien localement que globalement.

Géré totalement par les professionnels locaux, le Fonds consolidera durablement la production et permettra à une nouvelle génération d’entrepreneurs, inventifs et bien ancrés dans la réalité de leur pays, de s’imposer et de sortir le cinéma en Afrique francophone de l’impasse momentanée dans laquelle il se trouve.

Charte, statuts et règlements Archive: Rencontre de lancement, 27 - 29 février 2012, Ouagadougou